Nouvelles

Dans cette page les dernières nouvelles sur nos projets seront placées et d'autres messages importants sur l'environnement.

En plus vous trouverez aussi des reportages étendus et de belles photos de nos projets.

 


Ne touchez pas aux arbres!

Ne touchez pas aux arbres!

Partout où les forêts disparaissent la couche de surface est emportée par l’eau plus facile. Pas seulement les sols fertiles disparaissent, mais aussi de plus en plus sable et de l’argile arrivent dans les voies d’eau, les travaux d’irrigation et les lacs artificiels. De ce fait il n’y a pas asez d’eau. Les fleuves ne peuvent pas transporter assez d’eau à la fois. De ce fait la pluviosité intense mène plus facilement aux inondations. La chance des inondations le long des fleuves augmentera aussi parce que l’eau pluviale descend plus rapide des côtes quand elles deviennent nues. De ce fait les fleuves reçoivent des chutes de pluie intenses à la fois. Partout où les forêts disparaissent, il est devenu impossible d’aller chercher du bois alors. Finalement les plantes et les animaux vivant dans les forêts perdent leur territoire quand ces forêts sont défrichés. Par conséquence les espèces deviennent rare ou s’éteignent.

Il faut qu’un milliard de nouveaux arbres doivent être plantés

Il faut qu’un milliard de nouveaux arbres doivent être plantés à l’échelle mondiale. C’est l’ambition du programme écologique de l’Organisation des Nations Unies (UNEP) dans sa lutte contre l’échauffement de la terre.

Avec la campagne internationale « Plant for a planet » l’UNEP stimule les jeunes, les entreprises, les ngo’s, les agriculteurs, les écoles et les gouvernements de planter des arbres massivement. Encore cette année le nombre des arbres doivent devenir 1 milliard. Dans le site Internet de l’UNEP on peut suivre le nombre de nouveaux arbres. Vous pouvez promettre dans un formulaire de planter un arbre aussi.

De nombreuses organisations et pays ont déjà promis formellement qu'ils soutiennent l'action. La France va planter 157 millions d'arbres, et le Maroc a promis d'apporter son tribut avec 27 millions de nouveaux arbres. Le compteur compte provisoirement plus de 160 millions d’arbres promis, dont 191.000 ont été déjà plantés.

L’idée pour la campagne est née par l’auréat du prix Nobel kéyniane Wangari Maathai. Depuis 1977 Maathai a planté avec sa Green Belt Movement plus de 30 millions d’arbres en Afrique pour combattre l’érosion du sol. L'UNEP veut répéter ce succès et a obtenu le support du Prince Albert II de Monaco et le World Agroforesty Centre (ICRAF).

Avec la campagne l'UNEP demande l’attention pour la relation entre les arbres et le rechauffement de la terre. Les arbres et les forêts absorbent carbondioxyde (CO2), la matière nuisible émise par l’industrie et qui contribue à l’effet de serre. Si les forêts disparaissent il arrivera plus de CO2 dans l'atmosphère et la terre rechauffera plus rapide.

 

Photos